SOCIETE

Bingerville : elle boit du javel après que son mari l’ait quitté pour l’amie de sa fille

Publié le 28 Juillet 2021
525 vues

Dans la commune de bingerville, précisément dans le quartier de Paris-village une dame a tenté de se suicider en buvant de l’eau de javel après avoir appris que son mari entretenait une relation avec l’amie à sa fille.

Dans la commune de bingerville, précisément dans le quartier de Paris-village une dame a tenté de se suicider en buvant de l’eau de javel après avoir appris que son mari entretenait une relation avec l’amie à sa fille.

Mariée depuis 25 ans a son compagnon Yves. M, dame Clémentine est une fervente chrétienne au grand cœur qui ne lésine pas lorsqu’il s’agit de venir en aide aux autres, malheureusement sa trop grande gentillesse lui fera vivre une aventure à laquelle elle ne s’attendait pas.

Après avoir recueilli il y a 3 ans de cela la meilleure amie de sa défunte fille Mouna qui avait été mise à la porte par ses parents pour des raisons personnelles, Clémentine sans le savoir avait ouvert la porte à celle qui allait être la cause de tous ses malheurs.

La chair humaine étant très faible, le mari de Clémentine est rapidement tombé amoureux d'Estelle, l’amie à sa fille qui avait des formes généreuses, bien qu’ayant remarqué que son mari soit tombé sous le charme d'Estelle, notre infortuné a d’abord cru qu’il s’agissait juste d’une simple attirance physique.

À son insu, les deux ont commencé à sortir ensemble.

Et cela a duré plus d’un an sans qu’elle ne fit la remarque à son mari, car malgré tout, il continuait de la respecter, mais tout à basculer le jour où son mari a commencer à réellement négliger sa famille pour se consacrer uniquement à Estelle qu’il couvrait de cadeau en répondant à ses moindres caprices, tout en excluant sa femme qui passait désormais en second plan.


Sans surprise, ce dernier commença à devenir agressif et les disputes étaient de plus en plus fréquentes, allant même jusqu’à battre sa femme.

Finalement, un jour, las de tout ceci, Clémentine décida de mettre à la porte sa “ rivale ” sans l’accord de son mari et lorsque ce dernier rentra du boulot le soir et s’aperçut que sa dulcinée Estelle était parti, il se mit à battre sa femme et jeta ses bagages dehors dans le froid glacial de la nuit.


Désemparée et au bord de la crise de nerf, Clémentine se rendit dans une boutique acheta une bouteille de javel et séance tenante se mit à boire le contenu, mais fort heureusement il y a eu plus de peur que de mal, car le boutiquier qui a suivit à la scène d’un œil vigilant est intervenu à temps avant que notre infortuné ne boive une quantité mortelle de javel.

Assise, la main sous la joue et les yeux perlant de larmes, Clémentine nous a conté son histoire.

À la place de Clémentine, qu’auriez vous fais ?


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com