POLITIQUE

Les révélations de Blé Goudé qui font froid dans le dos : Comment il s'est retrouvé au Ghana avec sa famille

22 Septembre 2021 - Autres Sources
257 vues

La rencontre ce Samedi 18 Septembre entre Charles Blé Goudé et les militants du Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples (COJEP) à la Haye aux Pays-Bas

La rencontre ce Samedi 18 Septembre entre Charles Blé Goudé et les militants du Congrès Panafricain pour la Justice et l’Egalité des Peuples (COJEP) à la Haye aux Pays-Bas, en plus d’avoir été une occasion pour l’ancien ministre de la jeunesse de Gbagbo de faire d’importantes clarifications, a été particulièrement riche en révélations.

Face à ses partisans, l’ex numéro de la galaxie patriotique qui reste en attente de l’obtention de son passeport pour rentrer en Côte d’Ivoire, est revenu dans les détails sur les circonstances de sa fuite vers le Ghana à l’heure de la chute du régime de Laurent Gbagbo en Avril 2011. Le récit que Blé Goudé livre des faits est à la fois émouvant et révélateur de la pression avec laquelle le leader des jeunes patriotes a dû s’entourer du maximum de précautions pour quitter son pays et trouver refuge au Ghana voisin.

Accompagné de son épouse et de leur fille, Blé Goudé a selon son témoignage, dû braver les risques pour se mettre à l’abri, ainsi que sa famille, en se servant de ses vieux réflexes de maquisard estudiantin qui lui ont peut-être permis de bénéficier de cet exil clandestin de 21 mois, jusqu’à son arrestation le 17 Janvier 2013.

Il raconte : ‘’ Quand je partais au Ghana, mon enfant avait 1 an et demi. Je l’avais en mains dans une pirogue. Je me suis caché d’abord dans un village qu’on appelle Nougoua 1. C’est à la frontière Ivoiro-Ghanéenne.

J’étais avec mon épouse. J’étais avec Dr Saraka. Il a commencé à pleuvoir vers 21h. j’ai réveillé mon épouse. Je dis, il est l’heure pour qu’on parte. Elle me dit, mais il pleut. Je dis, c’est ça qui est bon. Quand il pleut, chacun est dans sa maison, personne ne va me reconnaître. J’avais été tellement médiatisé. On fêtait déjà ma mort au Golf Hôtel. Moi, je savais ce que je risquais. On était tous poursuivis ensemble.

Mais, on ne risquait pas le même danger. La preuve, tout le monde est rentré aujourd’hui en Côte d’Ivoire, moi je suis encore ici. La fille qui était ma première fille, elle a été sur toutes les pancartes de campagne du président Gbagbo. Elle avait 6 ans, elle vient d’avoir son BAC. Me Ndry l’avait déjà transporté au Togo parce qu’elle était connue. On a réveillé le piroguier du village sous la pluie. Et c’est lui qui nous a fait traverser.

Quand on traverse la Bia, on tombe sur Nougoua 2 qui est un village Ghanéen. On nous a mis dans un salon, le temps de trouver un véhicule. On a dit qu’on allait dormir là, je crois. Et puis le jeune Ghanéen qui a envoyé de l’eau à boire parle un peu Français, il dit ‘’Mon Général, bonjour’’.

J’ai dit, ici là, la nuit-là. Mon général ici. Comment tu vas ? J’ai dit, je vais bien. Donne-moi un deuxième gobelet d’eau. Moi, je voulais l’éloigner. Et il est parti. J’ai dit à ma femme, on ne dort pas ici. J’ai dit à notre guide, va m’arrêter un véhicule à Elibou. Il me demande quel véhicule ? J’ai dit, un grumier. Il dit Mr le ministre ??? Je dis un grumier. Il dit non, il y’a de jolis…J’ai dit un grumier, personne ne me croira dans un grumier. Il faut être là où l’ennemi ne peut pas te croire. Et c’est dans un grumier que j’ai regagné le Ghana’’.

Définitivement acquitté le 31 Mars dernier par la cour d’appel de la Cour Pénale Internationale (CPI) en même temps que son mentor, Laurent Gbagbo, Charles Blé Goudé qui tente de se réorganiser politiquement depuis son exil à la Haye, attend toujours l’obtention de son passeport pour regagner Abidjan, et clarifier sa position vis-à-vis du nouveau parti que se prépare à mettre sur pied Laurent Gbagbo, qui rappelons le, se retirait du Front Populaire Ivoirien (FPI), le 09 Août dernier.

Raoul Mobio


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com