POLITIQUE

Désigné Premier ministre, voici ce qui a fâché Patrick Achi dès sa nomination

01 Août 2021 - Autres Sources
260 vues

4 mois après sa nomination à la primature, le magazine panafricain Jeune Afrique, dévoilait ce Dimanche 1er Août, dans une de ses parutions en ligne

4 mois après sa nomination à la primature, le magazine panafricain Jeune Afrique, dévoilait ce Dimanche 1er Août, dans une de ses parutions en ligne, un aspect sur les circonstances qui ont entourés la nomination de Patrick Achi en remplacement de son prédécesseur, Hamed Bakayoko.

Dès l'officialisation de cette nomination, des images de fête, visiblement tournées à son domicile, avaient inondé les réseaux sociaux, suscitant parfois de grosses polémiques sur l'état d'esprit dans lequel l'ex secrétaire de la présidence, abordait ses nouvelles fonctions dans un contexte de deuil. 


Lorsque un de ses hôtes a brièvement diffusé sur les réseaux sociaux une vidéo d'une petite fête organisée chez lui pour célébrer sa nomination...c'est peu dire que Patrick Achi n'a pas apprécié et assure en privé ne pas avoir été à l'initiative de cette fête".

Bombardé premier ministre dans un contexte de deuil, marqué par de fortes suspicions amplifiées par des rumeurs sur les réseaux sociaux, ce cadre de la région de la Me, dans le sud de la Côte d’Ivoire, ferait particulièrement attention attention à sa communication, toujours à en croire Jeune Afrique. 


Raoul Mobio


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com