POLITIQUE

Affaire "Soro négocie son retour": Affoussy Bamba sort toute la vérité aux Ivoiriens

18 Avril 2021 - Autres Sources
852 vues

Au départ cantonnés à des rumeurs véhiculées par des cyberactivistes sur les réseaux sociaux, l'affaire commence à faire les choux-gras de la presse en ligne.

Au départ cantonnés à des rumeurs véhiculées par des cyberactivistes sur les réseaux sociaux, l'affaire commence à faire les choux-gras de la presse en ligne.

De plus en plus d'articles disséminés sur les plateformes d'informations font état d'une tentative de l'ex chef du parlement et leader de Générations et Peuples Solidaires (GPS), Guillaume Soro, de manoeuvrer par personnes interposées pour se rapprocher de l'actuel chef d'état, Alassane Ouattara, d'avec qui il a officiellement rompu les amarres en Février 2019.

Dans le but de faire la lumière sur cette affaire, les rédactions d'Ivoirtv.net et de Netafrique.net, ont joint ce Samedi 17 Avril, la ministre Affoussiata Bamba Lamine, porte-parole et conseillère spéciale de Guillaume Soro, pour avoir sa version des faits rapportés dans les médias. Déplorant la tendance à la manipulation de l'information sans vérification aucune, la numéro 2 de GPS a tenu à faire cette mise au point: ''Soro Kigbafori Guillaume n'est en négociation avec qui que ce soit. On a déjà attenté à sa vie. Nous, à GPS, on ne peut pas jouer avec l'avenir de la Côte d'Ivoire. Les gens sont morts pour défendre la constitution de leur pays. On ne peut pas négocier discrètement avec ce régime là''.


En 3 mois, rien que depuis le début de 2021, les fausses informations sur le compte de Guillaume Soro et de certains de ses plus proches collaborateurs, dont la ministre Affoussiata Bamba Lamine, régulièrement cités dans des rumeurs de compromission, se sont multipliées de façon étonnante, là où elles n'ont jamais pu être vérifiées. Une fois de plus, la rumeur a menti.

Guillaume Soro, selon sa collaboratrice la plus proche, reste droit dans ses bottes. Et rien ne semble être en mesure de le faire changer d'avis, tant que les conditions optimales pour une reprise du dialogue avec le pouvoir ne sont pas réunis, à savoir, la libération des prisonniers politiques, la levée des poursuites judiciaires et la réforme du système électoral qu'exige GPS. 


Raoul Mobio


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com