DOSSIER

Politique : comment Patrick Achi se met tout seul dans une situation délicate

Publié le 16 Septembre 2021
277 vues

Le Président Alassane Ouattara aurait « remonté les bretelles » à certains ministres qui prendraient leurs ordres auprès d’Adama Bictogo

Le Président Alassane Ouattara aurait « remonté les bretelles » à certains ministres qui prendraient leurs ordres auprès d’Adama Bictogo, directeur exécutif du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), au grand dam du Premier ministre. Ce recadrage révélé par Africa Intelligence n’est pas forcément à l’avantage du chef du gouvernement. Patrick Achi est dans une position plutôt fragile (Photos Web)

L’autorité de Jérôme Patrick Achi n’est pas encore contestée. En tout cas, pas encore. En revanche, l’information que nous donne Africa Intelligence dans son édition du 14 septembre 2021 fait état de ce que des ministres, les « plus jeunes » surtout ont l’oreille plus apprêtée quand c’est Adama Bictogo qui leur parle.

A en croire le site d’information, c’est pour mettre fin à cet état de fait qui sape incontestablement l’emprise nécessaire du Premier ministre sur son équipe que le Président Ouattara, sur plaintes répétées du chef du gouvernement lui-même, serait venu à son secours, en rappelant les uns et les autres à leur devoir.jJusqu'où le Président Ouattara pourra couvrir son Premier ministre

Seulement voilà, parfois, le remède est pire que la maladie elle-même. Quand il n’est pas judicieusement administré. Adama Bictogo est aujourd’hui le pivot, la pierre angulaire du Rhdp.

Si des caciques du défunt Rassemblement des républicains (Rdr) n’ont pas grand-chose à craindre du député d’Agboville, les autres, en particulier, les transfuges comme ceux du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci) sont bien fragiles face à ce poids lourd de la majorité.

Patrick Achi a fait toutes ses classes dans l’ancien parti unique. Malgré ses professions de foi et les gages de fidélité, il ne bénéficie pas, à l’instar des autres transfuges, de la confiance pleine et entière de leurs nouveaux camarades de parti. Son intérêt est dès lors d’avoir le Directeur exécutif avec lui.

Indubitablement, ce n’est pas le cas. L’intervention du Président Ouattara en sa faveur, risque fort d’irriter davantage Bictogo et de son entourage. Ce n’est pas bon !Adama Bictogo, l'un des "Baobab" du régime au pouvoir

Sans jouer les oiseaux de mauvais augures, on peut dire que le président du Conseil régional de la Mé est plus que jamais assis sur un fauteuil éjectable.


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com