DOSSIER

Exclusif CAFOP 2021 : Sur 55 000 candidats, 52000 n’ont pas le niveau, vers une 2è session pour atteindre les 5000 admis

Publié le 30 Juin 2021
304 vues

C’est une information exclusive d’Afriksoir.net. Le concours d’accès au CAFOP 2021 n’a pas atteint ses objectifs, faute de niveau de la majorité des candidats.

C’est une information exclusive d’Afriksoir.net. Le concours d’accès au CAFOP 2021 n’a pas atteint ses objectifs, faute de niveau de la majorité des candidats. En effet, sur 55 395, 52 000 n’avaient pas le niveau. Du coup, le ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation envisage une deuxième session ou un nouvel appel à candidature, pour atteindre les 5000 admis.

Ce qui s’est passé cette année n’a jamais été vu. De source proche des organisateurs du concours direct d'entrée dans les Centres d'animation et de formation pédagogiques (CAFOP) session 2021, seulement 3000 candidats ont été jugés admissibles sur un peu plus de 55 candidats. Du coup, 47 000 n’avaient pas le niveau requis et ont obtenu des notes inférieures à la moyenne exigée.

La ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, Mariatou Koné, selon nos informations, envisage de faire une deuxième session dudit concours ou de procéder à un nouvel appel à candidature, pour pouvoir atteindre les 5000 places disponibles pour être instituteurs cette année. Qu’est-ce qui peut bien expliquer cette situation inattendue ? Plusieurs raisons.

De fait, lors d’une visite au Lycée moderne de Treichville et au Lycée classique d’Abidjan, à Cocody, au démarrage des épreuves du concours le samedi 15 mai 2021, la ministre avait profité de sa présence dans chaque centre pour rappeler aux candidats que c’est par le mérite et la qualité de leur travail qu’ils réussiront à cet examen.

« Nous avons un peu plus de 50 000 candidats pour 5000 places et seul le mérite devrait nous aider à distinguer ceux qui, j’espère, seront admis. Arrêtez de chercher des parrains. Cette année, les enfants de riches et de pauvres, ceux qui connaissent des gens et ceux qui n’en connaissent pas vont competir à chance égale. La résilience de notre école commence par la qualité de recrutement de l’enseignant », a-t-elle lancé.

Et d’ajouter, « seul le travail paie. Ce sont eux qui vont former les élèves. Il n’y a pas de mauvais élèves, il y a de mauvais enseignants. Si on a de bons enseignants, des enseignants responsables, alors les enfants devraient bien travailler à l’école ».

Nos sources indiquent que des réseaux de parrainage où des institutions ou de hauts responsables du parti au pouvoir, le RHDP faisaient parvenir des listes, ainsi que les circuits où il fallait débourser entre 800 000 FCFA et 1.2 million FCFA ; ont été étouffés par les nouvelles procédures.

Cette nouvelle orientation rentre dans la nouvelle dynamique impulsée par le Premier ministre Patrick Achi qui a décidé de voir un peu plus clair dans l’organisation des concours. En vue de lutter effacement contre la corruption dans l’organisation des concours et examens, dans le cadre du recrutement des fonctionnaires et agents de l’Etat, au titre de l’année 2021, il avait convoqué, une réunion interministérielle, le vendredi 28 mai 2021.

Les résultats de cette volonté politique sont donc aujourd’hui palpables. Reste à savoir si les autres ministres vont suivre l’exemple de Mariatou Koné, en faisant face à la réalité et en refusant de voiler les tares, pour mieux les traiter.


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com