DOSSIER

Emma Lohoues sur Media Prime : "Les filles d'aujourd'hui préfèrent vivre à la sueur de leurs fesses"

Publié le 05 Mars 2021
182 vues

La mama des femmes battantes sur les réseaux,la mère des Buzzs Emma Lohoues ne finit pas avec les remarques

La mama des femmes battantes sur les réseaux, la mère des Buzzs Emma Lohoues ne finit pas avec les remarques à l'endroit de la gente féminine surtout en ce qui concerne la nouvelle génération ces jours-ci.

En effet, sur Media Prime, Emma Lohoues disait :

" Les filles d'aujourd'hui préfèrent vivre à la sueur de leurs fesses.

Les filles d'aujourd'hui ne savent vraiment pas ce qu'elle veulent dans la vie. Toutes sont des partisanes du moindre effort. Tout doit quitter du ciel pour leur tomber dessus.

Des filles qui veulent juste gagner de l'argent à la sueur de leurs fesses. Alors qu'il n'y a pas plus grande saveur que de vivre à la sueur du fruit de son labeur.

Oui les filles de maintenant veulent juste paraître sans faire d'efforts, avec des téléphones iphone, des mèches, des vêtements de luxe."

Dixit Emma Lohoues au micro de Serge Pacôme Didi sur Media Prime.

Des paroles fortes qui malheureusement dépeignent la triste réalité de la situation.

Il est temps que la nouvelle génération change de mentalité. Les choses de fais ce que je dis, ne fais pas ce que je fais.


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com