SOCIETE

Affaire « Ouattara confie une unité de l’armée à son petit frère » : Voici toute la vérité, les précisions de l’Etat-Major Général des Armées

Publié le 01 Mars 2019
1133 vues

Dans son édition du 27 février 2019, le bimensuel « la lettre du continent » fait état de la création récente par la présidence ivoirienne d’une nouvelle unité militaire « créée dans la plus grande discrétion » et qui recevrait ses ordres du Ministre des Affaires Présidentielles.

Dans son édition du 27 février 2019, le bimensuel « la lettre du continent » fait état de la création récente par la présidence ivoirienne d’une nouvelle unité militaire « créée dans la plus grande discrétion » et qui recevrait ses ordres du Ministre des Affaires Présidentielles. Le caractère volontairement tendancieux de cette publication appelle des observations afin de dissiper bien de doutes.

LIRE AUSSI: Côte d'Ivoire : Un proche de Soro dit des choses graves contre Ouattara et le Rhdp

L’entité qui est commandée par le Lieutenant-colonel INZA Fofana et à laquelle semble faire allusion l’article est l’Unité de Lutte contre la Grande Criminalité (ULGC). Elle a été créée par décision du Chef d’Etat-Major Général des Armées le 15 octobre 2017 (voir fac-similé du message de création) et est stationnée à l’ex hôtel SEBROKO, sur l’ancienne emprise du quartier général de l’ONUCI à Attécoubé.

Sa mission première est d’assurer la gestion administrative des personnels militaires qui sont détachés au Centre de Coordination des Décisions Opérationnelles (CCDO). La création de l’ULGC répond essentiellement, à la nécessité d’encadrer ces hommes pendant le temps de leur détachement au CCDO, particulièrement lorsqu’ils ne sont pas en service.

Les personnels qui constituent cette unité sont choisis dans tous les corps des Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI) et sont remplacés de façon périodique en raison de l’intensité de l’engagement au CCDO. Il ne s’agit nullement d’une autre unité d’élite des FACI.

Le chef d’Etat-Major assure le commandement opérationnel de l’ULGC et le Bataillon de Commandement et de Soutien (Camp Gallieni) en assure le commandement organique. Enfin, c’est en raison de sa fonction de chef des opérations du CCDO (fonction qu’il occupe depuis août 2014) que le Lieutenant-colonel Inza FOFANA a été désigné pour commander l’ULGC.

LIRE AUSSI: Clash en vue entre Ouattara et les députés RHDP autour de la succession de Soro à l’Assemblée nationale

C’est le lieu d’inviter l’ensemble des rédactions à la prudence dans le traitement de l’information à caractère militaire. L’Etat-Major Général des Armées dispose d’un service de presse et de relations publiques pour donner l’information vraie, à ceux des ivoiriens que les questions militaires passionneraient.

               Colonel OTCHELIO Gnahé Etienne
Chef du Bureau d’Information et de Presse des Armées


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com