SANTE

La consommation d'Aloe vera pourrait être dangereuse pour la santé

Publié le 20 Août 2018
668 vues

Si la plante d'Aloe vera est réputée pour ses nombreux bienfaits pour notre peau, elle pourrait cependant être dangereuse pour notre santé, si elle consommée via des feuilles fraîches. En effet, celles-ci contiendrait des sécrétions de latex.

Certes, les vertus de l'Aloe vera ne manquent pas. Cette plante grasse
est reconnue pour les bienfaits de son gel, présent dans ses larges
feuilles. Utilisé dans les soins de beauté ou dans certains médicaments,
il permet notamment de nourrir et d'hydrater la peau, d'apaiser les
épidermes irrités et de les protéger.





Pourtant, l'utilisation de feuilles fraîches de cette plante ne
serait pas sans danger, comme l'expliquent la Direction générale de la
Santé (DGS) et la Direction générale de la concurrence, de la
consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) dans un communiqué
de presse paru jeudi 02 août. Ils indiquent également les précautions à
prendre lors de la consommation de cette plante.





L'Aloe vera aurait un effet laxatif





"La partie externe de la feuille d'Aloe vera secrète un liquide de
couleur jaune (appelé latex) riche en dérivés hydroxyanthracéniques,
des molécules qui ont un effet laxatif très puissant et qui sont à
l'origine de multiples effets indésirables largement documentés",
révèlent la DGS et la DGCCRF, qui associent notamment les feuilles
d'Aloe vera à de forts maux de ventres et à des diarrhées violentes.





De plus, en janvier 2018, l'Agence européenne de sécurité des
aliments (AESA) avait indiqué que les dérivés hydroxyanthracéniques
pouvaient être cancérigènes et possiblement endommager l'ADN s'ils
étaient consommés.





Aloe vera : une utilisation mal contrôlée





Cependant, lorsque les feuilles fraîches sont proposées à la
vente, pour que les consommateurs puisent les cuisiner eux-mêmes, les
modes de préparation "conseillés sur les emballages ou sur les nombreux
sites Internet proposant des recettes à base d'Aloe vera oublient le
plus souvent de rappeler les risques liés à la consommation du latex et
n'expliquent pas comment s'en débarrasser", indiquent la DGS et la
DGCCRF.





Les deux organismes gouvernementaux précisent également avoir
saisi l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de
l'environnement et du travail (ANSES) pour évaluer les risques associés.
En attendant, ils recommandent d'éliminer toute trace de latex de
d'Aloe vera, en enlevant la partie externe des feuilles.





L'aloe vera déconseillée aux femmes enceintes





Seul le mucilage, c'est-à-dire le gel transparent présent dans le
centre de la feuille, serait sans danger pour notre organisme.


Le communiqué met également en garde en conseillant d'éviter la
consommation d'Aloe vera fraîche par les femmes enceintes et
allaitantes, les enfants et les personnes fragiles, en attendant
l'évaluation des risques de cette plante.


Publicité


Dernières minutes
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
La star du Football brésilien Ronaldinho est arrivée à Abidjan
La CAF retire l`organisation de la CAN 2019 au Cameroun. (Officiel)
Le RHDP récuse les accusations du PDCI-RDA quant aux supposées fraudes durant les élections locales (Adjoumani Kobénan)
Côte d’Ivoire: pluie d’hommages après la mort d’Aboudramane Sangaré
Côte d’Ivoire : le personnel de santé invité à sursoir à sa grève annoncée
Dans le Missouri, le combat d'une sénatrice démocrate face aux sirènes trumpistes
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com