POLITIQUE

RHDP- Mabri Toikeusse: « Je suis le meilleur cheval pour 2020 »

19 Mars 2018 - autre source
307 vues

La création du parti unifié, RHDP ne changera pas la volonté de l’UDPCI de présenter son candidat à la présidentielle de 2020. Mettant fin ce samedi 17 mars soir à Grand-Bassam ( 45 Km à l’Est d’Abidjan) à la double réunion du comité central et du bureau politique de sa formation politique, Mabri Toikeusse le président de ce parti membre de la coalition au pouvoir en Côte d’Ivoire, a déclaré que cela encouragerait plutôt à faire la promotion de sa candidature.

« Je ne sais pas pourquoi je ne ferai pas la promotion de ma candidature au-delà de la signature du manifeste. La signature du manifeste ne nous interdit aucunement de faire la promotion de notre candidature. Bien au contraire, nous avons toujours dit au RHDP et à tous les partis membres du RHDP que nous sommes le meilleur porte-flambeau pour 2020 pour notre coalition…. C’est d’ailleurs quand on signe le manifeste que j’en ferai davantage parce que je sentirai le moment venir pour que le RHDP me confie ses destinées pour le combat de 2020« , a-t-il confié. 
 
Interrogé sur la crise interne actuelle au Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) entre le PDCI et le RDR, Mabri Toikeusse fait remarquer n’en avoir véritablement pas connaissance en dehors des déclarations dans la presse, qui ne sont pas selon lui le lieu indiqué pour faire connaitre les préoccupations. 
 
 » Les crises, je ne les gère pas dans la rue. S’il y a crise, nous nous retrouvons, chacun pose son problème et nous les réglons dans la maison. Lorsque nous nous rencontrons, les points qui étaient à l’ordre du jour ont été traités tranquillement. Personne n’est venu avec une préoccupation particulière que nous n’ayons pris en charge. Maintenant chacun est libre et moi, ce ne sont pas les déclarations dans la presse qui constituent ma préoccupation« , comment le leader du parti arc-en-ciel.
 
L’UDPCI reviendra-t-elle au gouvernement si l’occasion était offerte après l’épisode de novembre 2016 qui a vu son leader être remercié de l’équipe gouvernementale lors des législatives dernières? Affirmatif, répond Mabri Toikeusse.  » (.) Beaucoup d’eau a coulé sous le pont. Nous nous sommes parlé. Aujourd’hui dans le cadre du comité de haut niveau, nous avons des discussions à l’intérieur du RHDP et il est tout à fait normal que les choses continuent ainsi, que l’UDPCI retrouve sa place. C’est un pouvoir que nous avons participé à obtenir. C’est normal. D’ailleurs notre accord au RHDP dit. On cherche le pouvoir et on gouverne ensemble. Donc si nous devrons occuper des places qui nous reviennent de droit, ce sera avec beaucoup de plaisir« , estime Mabri Toikeusse. 
 
Cette séance de travail a été marquée par le lancement de l’école de l’UDPCI dont le premier cours inaugural avec pour thème «  quels militants de l’UDPCI pour un parti conquérant » a été donné par le président de cette formation politique. 


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com