POLITIQUE

Ouaninou/ Après l’assassinat du MDL Koffi Kouamé Méa, la gendarmerie envahit la zone, l’atmosphère chez les populations

19 Janvier 2022 - Autres Sources
234 vues

La semaine dernière a été marquée, dans la région du Bafing, par des braquages dans les trois départements qui composent la région, soldés, dimanche 16 janvier 2022

La semaine dernière a été marquée, dans la région du Bafing, par des braquages dans les trois départements qui composent la région, soldés, dimanche 16 janvier 2022 au carrefour de Koungbekro, dans le département de Ouaninou, par l’assassinat d’un élément de l’escadron 4/4 de gendarmerie de Touba par des bandits. Ce qui a déclenché un déploiement massif des forces de l’ordre dans cette zone frontalière à la Guinée.

En effet, après les attaques de Borotou et Mahanan, quelques jours plutôt, la gendarmerie, sous les ordres du commandant de compagnie Silué, était en alerte maximale. Ce dispositif vient d’être renforcé après l’assassinat du Maréchal Des Logis (Mdl) Koffi Kouamé Méa, par d’autres compagnies venues des régions voisines du Bafing.

« Depuis le dimanche soir, des véhicules de la gendarmerie et de l’armée remplis d’éléments sont dans la zone», rapporte, un habitant de Koonan, qui ajoute que cette présence des forces de l’ordre rassure un temps soit peu les populations vu que les victimes du braquage qui a vu la mort du gendarme sont de cette localité.

« Ils sont en grand nombre sillonnant la zone depuis le braquage. Cela nous rassure vu qu’on vit actuellement la peur au ventre. Pour l’heure, personne n’est prête à se lancer dans un voyage sur Ouaninou. Même pour aller au champ, on le fait malgré nous-mêmes car on n’a pas le choix étant donné que les premières noix de cajou ont commencé à tomber», affirme t-il.

À l’en croire, le plus inquiétant, est que, selon les victimes du braquage, les bandits étaient tous armés d’armes de guerre. « Notre peur se justifie du fait que tous les bandits sont armés de kalachnikov contrairement à ce qu’on a l’habitude de voir où c’est seulement un ou deux membres du groupe qui possèdent une arme. On se demande alors si ce sont vraiment des braqueurs ou autres», s’interroge notre interlocuteur qui a requis l’anonymat.

Pour l’heure, l’on peut affirmer sans risque de se tromper que les forces de défense et de sécurité sont déterminés à mettre la main sur ces malfrats qui sèment depuis quelques temps la terreur dans la région.


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com