POLITIQUE

Licenciement abusif à Fraternité Matin : Venance Konan sommé de réintégrer 4 journalistes

19 Avril 2019 - Autres Source
517 vues

Licenciés pour motif économique, quatre journalistes doivent être réintégrés, suite à la saisine de l’inspection du travail. Venance Konan, directeur général de Fraternité Matin dispose de huit jours pour se conformer au code du travail.

Licenciés pour motif économique la direction du quotidien Fraternité Matin est sommée de réintégrer quatre (04) journalistes dans un délai de huit (08) jours conformément au code du travail. Théodore Sinzé, Presthone Brou, Marcelline Gnéproust et Alakagni Hala viennent de gagner une bataille dans l’affaire des licenciements à Fraternité matin.

En effet, 123 travailleurs du quotidien gouvernemental Fraternité Matin dont 11 journalistes ont été licenciés le 20 novembre 2018, pour motif économique. Après un sit-in organisé le 26 novembre 2019, qui n’a pas porté les fruits escomptés, certains de ces employés n’ont pas baissés les bras et ont décidé de croiser le fer avec la direction du quotidien pro-gouvernemental.

Après 4 mois d’enquêtes menées par la Direction du travail sur instructions du ministère de l’Emploi et de la protection sociale, il s’est avéré que le licenciement de ces quatre journalistes n’était pas fondé. Par conséquent, La direction de Fraternité Matin a donc 8 jours pour les réintégrer dans leur fonction. Faute de quoi, elle se verra obligée de leur verser des droits et dommages.

Rappelons que ceux-ci ont des anciennetés de huit (08) pour certains et vingt-sept (27) ans pour d’autres. Espérons que cette décision de l’inspection du travail d’Adjamé-Abobo soit prise en compte par Venance Konan le directeur général du groupe pour le bonheur des journalistes qui n’ont que trop souffert de cette situation.  


Publicité


Dernières minutes
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com