INTERNATIONAL

Soudan : Le président Omar El Béchir arrêté par l’armée

Publié le 11 Avril 2019
82 vues

Le président soudanais, Omar El Béchir, a été arrêté ce jeudi 11 avril 2019, par l’armée, à Khartoum, après 3 mois de contestation des populations.

Omar El Béchir n’est plus le président du Soudan. Il a été arrêté, ce jeudi 11 avril 2019, par l’armée. Avec lui, plusieurs dirigeants du régime.

Depuis quelques heures, les populations attendaient dans la liesse « l’annonce importante » de l’armée. Et bien, le ministre de la Défense vient de faire cette annonce à la télévision d’Etat. Celui qui a dirigé le Soudan pendant 30 ans a été destitué et arrêté avec les principaux cadres du régime.

« J'annonce, en tant que ministre de la Défense, la chute du régime et le placement en détention dans un lieu sûr de son chef », a déclaré Awad Ahmed Benawf, avant d’annoncer la fermeture des frontières et de l'espace aérien jusqu'à nouvel ordre.

Awad Ahmed Benawf, a précisé qu’un conseil militaire va administrer le pays pendant une période transitoire de deux ans.

Né le 1er janvier 1944 à Hosh Bonnaga, Omar Hassan El Béchir a dirigé le Soudan de 1989 à 2019. Dans le cadre de la guerre du Darfour, il est accusé de génocide, crimes contre l’humanité et crimes de guerre par la Cour Pénale Internationale (CPI).

Pour rappel, les manifestations qui étaient, au départ, dirigées contre la hausse du prix du pain, se sont transformées, au fil du temps en contestations du régime du président Omar El Béchir.


Publicité


Dernières minutes
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Le groupe Etat islamique crie vengeance contre les Kurdes de Syrie
Pays-Bas: l'auteur présumé de la fusillade d'Utrecht arrêté (police)
"Gilets jaunes": Griveaux prône le dialogue mais maintient le cap
Municipales 2018: Reprise du scrutin dans les localités de Bassam, Bingerville, Rubino et Booko (Cour suprême)
La star du Football brésilien Ronaldinho est arrivée à Abidjan
La CAF retire l`organisation de la CAN 2019 au Cameroun. (Officiel)
Le RHDP récuse les accusations du PDCI-RDA quant aux supposées fraudes durant les élections locales (Adjoumani Kobénan)
Côte d’Ivoire: pluie d’hommages après la mort d’Aboudramane Sangaré
Côte d’Ivoire : le personnel de santé invité à sursoir à sa grève annoncée
Dans le Missouri, le combat d'une sénatrice démocrate face aux sirènes trumpistes
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com