DOSSIER

Yves De Mbella annonce son retour sur les antennes après sa condamnation pour apologie du viol

Publié le 02 Décembre 2021
338 vues

L’animateur Yves De Mbella sera bientôt de retour sur les antennes, un mois après sa condamnation.

L’animateur Yves De Mbella sera bientôt de retour sur les antennes, un mois après sa condamnation.

Après avoir purgé sa suspension de 30 jours infligés par la MACA pour de crime dans l'émission "la télé d'ici en vacances" sur la Nouvelle Chaine ivoirienne, l’animateur Yves de Mbella a signé son come-back sur les antennes, apprend t-on auprès d’un proche collaborateur.

Condamné par la justice ivoirienne à 12 mois d’emprisonnement avec sursis, assorti d’une amende de 2 Millions de Frs, dans l’affaire « d’apologie du viol », scandale qui a fait un énorme tollé il y a 4 mois de cela en Côte d’Ivoire. Suite à cette mésaventure, le célèbre animateur Camerounais, Yves de Mbella, celui que l’on surnomme affectueusement dans le milieu, « Le Capricorne » reprend du service ce samedi 4 Décembre, avec son émission « Rien à cacher ».

S’exprimant sur Vibe Radio, un proche de l’animateur, qui également sur l’émission ‘’Rien à Cacher’’, en dit plus sur ce retour « Oui, effectivement, Yves reprend l’antenne ce samedi 4 Décembre sur “Rien à cacher” à partir de 10 h », a confirmé le collaborateur de Yves de Mbella.

Poursuivant, il a également fait savoir : « Yves a purgé sa peine d’un mois de suspension d’antenne. Depuis début Octobre, il devait reprendre le service, mais il a profité pour prendre un peu de repos les deux derniers mois, octobre et Novembre. Yves arrive, Noël arrive », le proche collaborateur du Capricorne, Yves de Mbella.

Rappelons que la diffusion de son émission du 30 août 2021 portant la simulation d’une scène de viol sur le plateau télé de la NCI a suscité une multitude de condamnations et de réactions sur le plan national qu’international.

Pour le sacré numéro de l’émission de divertissement ‘’la Télé d’ici Vacances, consacré au viol, le présentateur Yves de Mbella avait invité sur son plateau un homme dont il dit qu’il est « un ancien violeur repenti ». Objectif du présentateur et son équipe : sensibiliser contre le viol. Malheureusement, l’exercice a été complètement raté et dès la fin de l’émission, les réseaux sociaux se sont enflammés et les réactions se sont multiplient sur ce que beaucoup ont considéré alors comme une apologie du viol.

Le lendemain 31 août, des associations telles que La Ligue ivoirienne des droits des femmes ont porté plainte contre la chaîne NCI et son animateur, pour outrage public à la pudeur et apologie du viol. Et dès ce mercredi 1er septembre, Yves De Mbella et son invité ont été entendus par la police, avant d'être déférés en comparution immédiate devant le Tribunal correctionnel d'Abidjan, la capitale économique ivoirienne. 

Suite à son procès, Le présentateur Yves de Mbella a été condamné à 12 mois d'emprisonnement avec sursis, plus de 2 millions de Fcfa d'amende et une interdiction de voyage sur le territoire national ivoirien sur 2 ans


Publicité


Dernières minutes
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Roger Banchi se réjouit de la candidature de Bédié et nargue Ouattara
Football, mercato: L’ivoirien Hassane Kamara va signer à Nice
COVID-19/ côte d'ivoire : Enfin, une bonne nouvelle
Plusieurs chefs du commando de l'attaque de Kafolo interpellés
Convention du PDCI : Billon brise le rêve des anti-Bédié
Des barons du RHDP regrettent que Ouattara ait ‘’perdu la bénédiction de Bédié’’, selon un pro-Soro
Après son retrait du RHDP, le PDCI est devenu très attractif affirme le Secrétaire exécutif Maurice Guikahué, au “Fauteuil blanc“ du Nouveau Réveil
C’est à Charles Diby de dire s’il est PDCI ou pas. Allez donc lui poser la question (M. Guikahué)
Aujourd’hui, je suis allé saluer Gbagbo et je suis heureux de m’être réconcilié avec lui ( M. Guikahué)
Etudiants et personnel médical défilent contre Bouteflika à Alger (AFP)
Christchurch : six corps de victimes rendus aux familles (police)
Nouvelle-Zélande: le tireur des mosquées doit subir la loi dans "toute sa rigueur" (Ardern)
Publicité
D'autres articles

Tous droits réservés www.rue80.com